https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSAw5f0L1UPno2b041aroEl9bdFUa9lTM0Pcw85KdMJcSYbPHFjlg

http://idata.over-blog.com/0/28/10/47/case3_moustique.jpg

 

L’été… ça pique!

http://www.cioa.com/images/vic/vic2/accueil.jpg

Les soirées ensoleillées de juin nous rendent fous de joie ! Et notre envie d’explorer la nature, de humer à plein poumons l’air estival, et cela jusqu'à tard dans la nuit, est difficilement contrôlable. Car il fait soleil après les heures de bureau. Ces délicieuses soirées d’été, quelle tentante invitation à la flânerie ! Cependant, la réalité vient vite faire écran à ce naturel besoin de bonheur: les moustiques sont seuls maîtres de l’espace. Aussitôt assis sur une terrasse, les voilà qui s’en prennent à notre corps pour leur festin sanguin …

Dieu, comme ces bestioles sont insupportables ! Leurs cruelles piqûres sont la cause de maints maux : réactions allergiques, démangeaisons, insomnies, et plus graves encore, transmission de virus occasionnant les maladies comme la dengue, le chikungunya et le paludisme. Et cette dernière parasitose affecte dans le monde, chaque année, plus de 200 millions de personnes, en tue plus de 700 000 autres. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), dans les prochaines décennies, les victimes seront encore plus nombreuses, si survient une élévation de température de 1 ou 2°C. En effet, le réchauffement de la planète peut faciliter l’accès des pays du nord à ces insectes et ainsi leur permettre d’infecter les habitants de ces régions qui ne seront plus du tout tempérées.

http://ze-mag.info/wp-content/uploads/2013/03/bracelet-anti-moustique-efficace-protections-echouent-16464.jpg

En tout cas, sous notre beau ciel caribéen, ils sont dans leur royaume, ces petits tueurs !  Il n’y a pas un lieu où ils ne nous poursuivent pour faire le plein. Surtout les femelles : les anophèles. Ce sont elles, les vampiresses ! Elles puisent dans notre système sanguin les protéines nécessaires à la constitution des œufs qu’elles portent après avoir été fécondées par les mâle lesquels préfèrent s’alimenter de pollen de fleurs. Plus délicats, n’est-ce pas ?

Pour chasser ces animaux indésirables et les maladies qu’ils véhiculent, nous sommes obligés d’utiliser un grand nombre de produits anti-moustiques, surtout les répulsifs à base de DEET : sprays, crème et gel. Pendant quelques heures, grâce à leur odeur particulière, les moustiques gardent leur distance. Mais quelques heures plus tard, les voilà qui reviennent à l’assaut ! Pourquoi ne s’en vont-ils pas pour plus longtemps, se demande-t-on souvent? Les produits répulsifs seraient-ils de mauvaise qualité ? Eh bien non, disent les scientifiques ? En effet, une équipe de chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medecine a mis en lumière, au début de cette année, l’insensibilité acquise de ces bestioles aux répulsifs. Ainsi, après trois ou quatre heures d’exposition à l’odeur du produit, les chercheurs ont constaté que ces diptères n’en tenaient plus compte et reprenaient avec ardeur leur activité pathogène.

Nous voilà donc condamnés à nous clouer sous des moustiquaires ; à asperger sans relâche bras, jambes, pieds, mains et même le visage ; à vaporiser vêtements, matelas, draps,  rideaux, murs ; à allumer spirales, bougies anti-moustiques ou autres. Bref, à tout faire pour éloigner de notre corps, en ces nuits sublimes, ces petites bêtes sanguinaires qui nous font voir l’enfer alors que, avec une voute céleste si majestueusement étoilée, le paradis nous ouvre ses bras !

▀ Dans ce numéro, les points suivants sont traités : Le PDG a eu une importante rencontre avec ses partenaires martiniquais de TOP HAITI (ACTIVITES DU PDG).- La route du Canapé Vert vient d’être doté d’un système de drainage qui protégera la chaussée en réhabilitation des agressions des eaux de ruissellement, en abondance dans cette zone limitrophe au Morne l’Hôpital (DANS LES ENTREPRISES).- Les rues de Jacmel ont été remises à neuf pour accueillir pèlerins et festivaliers lors de la fête des saints patrons de la ville, le 1er mai dernier (INFOS CHANTIERS).- Les élèves de l’école fondamentale de Camp-Louise terminent l’année scolaire assis confortablement sur des bancs offerts par la Fondation Groupe Jean Vorbe (ENGAGEMENT SOCIAL).- Ces jours-ci, les autorités sont fortement préoccupées par la grippe aviaire attestée en République dominicaine. Qu’en est-il vraiment ? Nous avons fait le point dans BON A SAVOIR.