Bienvenue à ce nouveau rendez-vous
avec l’information sur les activités
du Groupe Jean Vorbe !

 
  • Editorial
  • Décisions du PDG
  • Nos sites web
  • Chantiers en cours
  • Faits saillants de l'entreprise
  • Dans les directions
  • A visionner
  • Engagement social du Groupe Jean Vorbe
  • Un peu d'humour

 

     

Par ce bulletin mensuel, GJV INFO, le Groupe Jean Vorbe tient à initier un échange direct et régulier avec tous ceux qui, dans les bureaux ou sur le terrain, travaillent à la réussite des différentes opérations menées par l’une ou l’autre de ses sociétés. Si le succès des activités d'une entreprise met en en lumière la qualité de sa gestion et le dynamisme de ses dirigeants, la communication des objectifs fixés, des actions entreprises et des succès obtenus permet, par contre, de nourrir le sens de l’engagement et l’esprit de loyauté de tous.

GJV INFO est l‘outil d’information qui va jouer ce rôle stratégique d’interface ou de facilitateur dans l’appropriation des faits ou données sur l’évolution des différentes composantes du Groupe Jean Vorbe. Il présentera les orientations et attentes fixées par le Président Directeur Général, M. Jean Marie Vorbe, les faits saillants marquant la vie des directions, les chantiers en cours, les procédures et règlements régissant le fonctionnement des sociétés, les tâches d’employés, etc.

Un coin sera aussi réservé à  l’humour. Car comme on le sait, le fait de rire un peu au cours de la journée de travail, contribue à réduire considérablement le stress, à faciliter la communication, à augmenter la productivité et à améliorer les relations professionnelles et interpersonnelles.

N.B. Ce premier numéro met le projecteur plus particulièrement sur certaines activités de V & F Construction. Celles des autres sociétés seront présentées dans les prochaines livraisons, et cela au fur à mesure.

Dans le cadre de son action liée à la gestion stratégique des entreprises du Groupe Jean Vorbe, le Président Directeur Général, M. Jean Marie Vorbe, prend au quotidien un grand nombre de décisions appelées à optimiser la performance de chacune des compagnies. Dans cette rubrique, nous n’informerons que de quelques unes d’entre elles.
1. La Formation continue. Le rajeunissement des connaissances des cadres d’une entreprise est une condition majeure de son succès durable. Car plus le temps passe, plus les connaissances tendent à devenir obsolètes. Le recyclage des cadres ne peut être remise à plus tard. Sensibilisé sur l’importance de cette question dans la capacité des entreprises du Groupe à relever les défis actuels, le PDG a invité certains cadres du Groupe à se préparer pour aller suivre, cette année, des séminaires de formation continue, liés à leur domaine de travail. C’est ainsi que, très prochainement, au moins cinq d’entre eux partiront pour les Etats-Unis. Nous vous communiquerons leurs noms ainsi que le lieu de leur formation à notre prochaine publication.

2. Recrutement d’un cadre étranger. Si, dans l’exécution d’un projet de construction, le travail technique assumé par les ingénieurs est fondamental, celui de la gestion des travaux est tout aussi déterminant. Car c’est en fonction de la gestion financière d’un chantier qu’une entreprise rentabilisera ou non ses investissements. De longues années d’expérience réalisées dans des contextes normés et contrôlés sont nécessaires pour faire d’un technicien compétent un administrateur de chantiers avisé et efficace.

Satisfait jusqu’ici de l’apport des cadres étrangers intervenant au niveau de V & F Construction (4 au total), le PDG  vient de recruter Marc TETREAULT, un Canadien, à titre d’administrateur de chantier. Il aura pour charge d’administrer le chantier de la route qui mène de la Baie de l’Acul à Carrefour Barrière Battant.

3. Création d’une nouvelle direction. Par communiqué en date du 10 février 2011, le PDG a créé une nouvelle structure au sein du Groupe Jean Vorbe : la Direction de la Communication. La tâche principale de cette division placée sous la supervision de Nanie Piou, consiste à œuvrer pour une meilleure communication interne au sein du Groupe tout en veillant à la qualité linguistique des documents produits par les instances techniques et destinés à une diffusion externe.

GJV INFO est une production de cette nouvelle direction. Elle est conçue et élaborée pour répondre à cette nouvelle politique de communication jugée nécessaire par le PDG.

4. Nouveaux bureaux au Boulevard Toussaint Louverture. Depuis le début de cette année, certaines sociétés du Groupe Jean Vorbe ainsi que la Fondation qui en porte le nom, sont logées au numéro 43 du Boulevard Toussaint Louverture.

Le Groupe Jean Vorbe et la Fondation partagent cet immeuble avec les entreprises suivantes : V & F Engineering; DEMOSA, HCM et SOHIM.

 

 

Depuis la fin de l’année de 2009, le Groupe Jean Vorbe a accéléré le processus de création des sites Web de ses entreprises. Aujourd’hui, elles sont toutes sur la toile pour offrir une plus grande visibilité aux activités des sociétés du Groupe.

Vous êtes invités à cliquer sur les logos ci-dessous, pour apprécier les sites corporates du Groupe où un volume  important d’informations sur chacune des entreprises vous est fourni.

Après votre visite des sites, faites-nous part de vos commentaires sur leur design ou leur contenu. Vous nous aiderez ainsi à les améliorer au moment de leur mise à jour. 

Au cours des deux dernières années, V & F Construction a signé avec l’Etat haitien, différents contrats pour la construction ou la réhabilitation de routes ou de rues. Nous vous donnons ci-dessous la liste des ouvrages actuellement en cours ainsi que leur mode d’exécution:

  • Route de Thiotte – Anse-à-Pitres (Construction/ Sous-traitant)
  • Route de  Miragoâne - Petite Rivière de Nippes (Construction/ En solo)
  • Rues du Cap (Réhabilitation/ En solo )
  • Route de Carrefour par les rails. Tronçon 2 (Construction/ Joint venture)
  • Route de Puilboreau – Marmelade (Construction/ Joint venture)
  • Route de Pont-Sondé – Mirebalais (Construction/ En solo)
  • Laboule 12- Kenscoff (Réhabilitation/ En solo)
  • Pont Sondé –Mirebalais (Réhabilitation / Joint venture)
  • Rivière Lavange –Faucher (Construction/ Sous-traitant)

 

 

V & F a 40 ANS !

V & F Construction S.A a fêté ses 40 ans en septembre de l’an dernier. Le parcours de cette entreprise familiale fait l’admiration du public, des partenaires comme du personnel de l’entreprise. Et pour cause ! Comment en effet ne pas être fier de participer au sein d’une compagnie qui n’a cessé, au cours de ces dernières décennies de bouleversements de toutes sortes, à la réalisation du rêve que son  fondateur, l’ingénieur Jean Vorbe, avait caressé pour son pays : qu’Haïti devienne un grand pays au cœur de la caraïbe. Et de ce rêve il a fait naître une devise : Grandir avec Haïti ! C’est cette devise qui a guidé  Vorbe et Fils dans toutes ses interventions sur les routes d’Haïti  comme dans sa volonté de créer de l’emploi au bénéfice des hommes et femmes de toutes les régions où la compagnie est appelée à œuvrer. (CLIQUEZ ICI pour lire l’historique de V & F Construction S.A).

La mort du fondateur et par la suite, celle de son fils Reginald qui l’avait remplacé à la direction générale de l’entreprise, tout en affectant tous ceux qui les chérissaient, n’a pas pour autant réduit le dynamisme de cette importante entreprise haïtienne.

Depuis janvier 2009, la gouvernance de l’entreprise est assumée par M. Jean Marie Vorbe, en qualité de Président Directeur Général. Il a su mobiliser toutes les compétences techniques  de la société et relever ainsi le grand défi auquel les entreprises haïtiennes de construction doivent désormais faire face : la concurrence. En effet, depuis quelques années, les appels d’offres internationaux pour la conclusion de marchés publics sont requis tant par l’administration publique haïtienne que par les bailleurs de fonds de la communauté internationale. Dans ce contexte, il est devenu intéressant pour V & F Construction S.A, tout en restant indépendant tant dans son capital que dans ses investissements, de travailler en partenariat avec des entreprises locales ou étrangères. Cette nouvelle conjoncture à permis à V & F Construction de se structurer de manière encore plus efficace afin de continuer ses interventions pour une Haïti qui saura, dans les années à venir,  reprendre certainement sa place dans le peloton de tête des pays de la région.

 

A LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

Le problème des rapports de chantiers expédiés en retard.

Une visite à la Direction des Ressources Humaines de V & F nous a permis d’observer la mise en route du processus de préparation des salaires des ouvriers des différents sites de production ou des chantiers de la société.

La Directrice des Ressources Humaines, Mme Martine Dominique, nous a parlé des différentes étapes nécessaires à l’établissement des chèques de salaires ou des virements bancaires pour les 900 ouvriers payés par V & F. C’est un travail en grande partie informatisé. En effet, le nouveau logiciel installé depuis près de deux ans, Accpac, est un excellent outil de gestion de base de données qui, en plus de permettre une  comptabilité Web, est compatible avec le traitement des données en provenance de plusieurs serveurs.

Ainsi pour permettre aux chantiers de communiquer avec le bureau central, facilitant le travail de saisie de données au niveau de la Direction des Ressources Humaines, ils sont aujourd’hui dotés d’internet. En un clic, les responsables de divisions peuvent communiquer au service de paiement, les informations relatives au travail effectué par les ouvriers. Cependant, pour que la saisie puisse se réaliser selon les procédures, la remontée d’informations doit avoir lieu chaque jour. C’est la seule façon d’éviter les erreurs et les retards dans la préparation du paiement (payroll) qui a lieu tous les quinze jours.

Les rapports de chantiers sont donc attendus quotidiennement à la Direction des Ressources Humaines. C’est un règlement intérieur de la compagnie. Les divisions qui ne le mettent pas en pratique handicapent le travail des employés affectés à la saisie et au contrôle des données.  En effet, quand le Service de paiement reçoit, deux jours avant la date fixée pour le paiement, les rapports de chantiers de quinze jours de travail, les employés de ce service doivent travailler en urgence et en surtemps afin de ne pas pénaliser les ouvriers. Mais ce travail effectué au dernier moment et de façon stressante peut  comporter des erreurs importantes et occasionner des pertes pour l'entreprise.

L’envoi tardif des rapports de chantiers doit appartenir au passé. En cette année 2011, chaque responsable va contribuer à faciliter sur ce chapitre, le travail de la Direction des Ressources Humaines. Agir ainsi, c’est contribuer à la bonne marche de V & F Construction.

 

A LA DIRECTION FINANCIERE

Renforcement au niveau des ressources humaines

Dans la continuité des objectifs stratégiques définis par le PDG de V&F Construction S.A., M. Jean Marie Vorbe, la Direction Financière antérieurement sous-staffée est aujourd’hui adéquatement renforcée. En effet, au cours de l’année écoulée, cinq nouveaux employés ont été recrutés. Il s’agit de :

- Marie Mika Chéry, Assistant directeur Financier
- Alain A. Baya, Assistant directeur Financier
-  Wadnerson Boileau, Responsable des TIC (Technologies de l’Information et de
....la Communication)
- Patrick David, Chef comptable
- Daniel Chouinard , Comptable

 

En février 2010, quelques jours après le terrible tremblement de terre qui a détruit tant de villes et emporté tant de vies haïtiennes, le Nouvelliste a voulu avoir le point de vue du PDG de V & F Construction, M. Jean Marie Vorbe, sur les normes de construction en vigueur et les carrières de sable de la zone métropolitaine. Cliquer sur l'image pour visionner la vidéo ci-dessous.

 

 

Les sociétés du Groupe Jean Vorbe ont toujours apporté leur appui aux activités initiées par des citoyens ou par des associations culturelles du milieu. A travers V&F Construction, SOGENER, SOGED ou autre, des équipes de football de toutes les catégories d’âge, des producteurs de spectacles, des organisations humanitaires intervenant auprès des orphelins ou des personnes atteintes du VIH SIDA et autres, ont pu réaliser des projets ponctuels ou durables. (CLIQUEZ ICI pour apprécier les activités de la Fondation Groupe Jean Vorbe.)

En 2009, désireux de mieux servir la communauté, le PDG a jugé plus efficace de centraliser cette assistance en dédiant une structure spécialement à cette fin. C’est ainsi que la Fondation Groupe Jean Vorbe a été créée. Elle est reconnue par l’Etat haïtien un an plus tard, soit le 28 octobre 2010.

 

NOTRE BLAGUE DU MOIS

Un vieux couple de 80 ans arrive un soir chez McDo. Le vieux et la vieille passent à la caisse, paient le repas et vont s'installer à une table. Sur le plateau du vieillard se trouvent un hamburger, un paquet de frites et un coca. Le vieux déballe le hamburger et le coupe en deux, il partage aussi les frites. Il place une moitié devant sa femme et l'autre moitié devant lui. Il prend une gorgée de coca et donne ensuite son verre à sa femme qui en fait autant et qui replace le verre entre eux. L'homme commence à entamer sa part de hamburger-frites.
Un jeune qui observe la scène depuis leur arrivée pense qu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir un repas chacun, il s'approche de leur table et, un peu gêné, leur propose de leur offrir un deuxième repas. Le vieillard le remercie et lui répond que tout va bien et qu'ils sont habitués à tout partager.
Puis les gens autour d'eux s'aperçoivent que la vieille n'a encore rien touché alors que de son côté, le mari a presque fini. Le jeune homme les supplie une dernière fois d'accepter. Cette fois, c'est la vieille dame qui lui répond que ce n'est pas nécessaire, qu'ils sont habitués à tout partager.
A ce moment là, le vieillard termine son repas et s'essuie la bouche. Le jeune homme dit à la vieille :
- Madame, pourquoi ne mangez-vous pas ? Vous dites que vous partagez tout... Je ne comprends pas.
La dame répond :
- J'attends les dents...

           

QUE DIT LA SCIENCE SUR L'HUMOUR ?

Des psychologues américains affirment que l'intensité du sourire est statistiquement associée à la longévité d'une personne.

Ainsi, plus un individu sourit, plus longtemps il vit.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs Ernest Abel et Michael Kruger de l'Université Wayne State ont étudié 230 photographies de joueurs de La ligue américaine de baseball prises en 1952.

Les images ont été placées en trois catégories, en fonction de leurs expressions faciales :

Aucun sourire : pour les impassibles

Sourire partiel : pour ceux qui contractaient seulement les muscles autour de la bouche

Grand sourire : pour ceux qui souriaient à pleine bouche, en plissant même les yeux et les joues.

Les résultats.

Les auteurs ont constaté que les joueurs de la première catégorie sont morts en moyenne à 72 ans, ceux de la deuxième catégorie à 75 ans et les plus souriants à 79 ans.

Selon le Professeur Abel, ces données appuient d'autres travaux qui montrent que les émotions entretiennent une relation positive avec la santé mentale, la forme physique et la longévité. (Radio Canada, 25 mars 2010, Science et Santé)

 

 

 
Pour tout commentaire, écrivez-nous à l'adresse suivante: direction.communication@groupejeanvorbe.com